Comment me voient mes collègues

Collegues Grant2

L’AMIRAL GRANT : « Hm, il est proche des gars de son équipe. Il les écoute et les respecte, même si parfois il faut les secouer un peu. Si un marin a un problème, il l’aide à le résoudre. Si un autre souffre, il souffre avec lui… Hm, je connais bien le chef Delphy ! Nous avons traversé ensemble des épreuves difficiles. La solidarité et la confiance les uns dans les autres nous ont, à bord du Poséidon, toujours tirés d’affaire. Il contribue à cela et c’est très important. »

 

 

 

Collegues Garden1

LE CAPITAINE GARDEN : « Delphy est courageux, compétent et proche de ses hommes. Il assume sa responsabilité de chef d’équipage… enfin, non, pas toujours… »

 

 

 

 

Collegues Travis1

LE COMMANDANT EN SECOND TRAVIS : « Il est humain. Son humour allège parfois des moments trop lourds. Ce qui me déplaît chez lui ? Il se pose trop de questions, pour un militaire. »

 

 

 

 

Collegues Cavalli2

KEVIN CAVALLI : « Delphy est mon chef. A terre, nous sommes Collegues Cavalli1de bons copains. Il est beaucoup plus détendu dans le privé qu’au travail. »

 

 

 

 

Collegues Preston1

PATRICK PRESTON : « J’aime bien le tourner en bourrique de temps en temps, mais je le respecte. Il fait toujours passer la vie des autres avant la sienne.

 

 

 

 

Collegues Docteur White

LE DOCTEUR WHITE : « J’ai soigné Delphy à de nombreuses reprises, suite à des accidents parfois très graves. Sa capacité de guérison me sidère toujours. »

 

 

 

 

Collegues Andersen2

SAMUEL ANDERSEN : « Notre chef sait se faire obéir. Mais je ne l’ai jamais vu faire preuve de cruauté ou d’injustice. Il cache ses émotions en nous faisant croire qu’il est de mauvaise, mais on sait tous qu’il est contrarié ou triste. »

 

 

 

 

Collegues Cody

JONATHAN CODY : « Je ne peux pas respecter un type qui a eu une relation homosexuelle. Delphy me reproche d’être raciste, alors que je souffre aussi de discrimination à cause de la couleur de ma peau. »

 

 

 

 

Collegues Kruger

ANTON KRUGER : « Qu’il ne se mêle pas de mes préférences, et je me garderai de juger les siennes. »